PRIERE POUR SE LIBERER DES MARIS ET DES FEMMES DE NUIT

Les maris et femmes de nuits sont des démons auxquels les humains sont liés du fait de leurs péchés, de pratiques occultes ou pour d’autres raisons. Ils agissent sur eux par des relations sexuelles la nuit. Ces démons prennent une forme masculine (incube) ou féminine (succube) et infestent la vie de la personne. Nous avons un exemple de cela dans le livre de Tobie, où le démon de la luxure Asmodée s’est lié à Sarah et provoque la mort de tous ses maris humains successifs avant que l’archange Raphaël ne vienne le chasser.

Par l’intercession et le soutien de l’Immaculée Vierge Marie, mère de Jésus, de saint Raphaël Archange, de mon ange Gardien, de saint Benoît et de saint Joseph, par le précieux Sang de Jésus dont je me recouvre, je prends position pour le combat contre les forces démoniaques, les esprits incubes et succubes dits « maris de nuit » et « femmes de nuit ».

Au Nom de Jésus de Nazareth, moi (dire son nom), fille (ou fils) d’Abraham, enfant de Dieu par la grâce du baptême, enfant de Marie par la Volonté de Jésus, je vous conteste, démon asmodée, esprit de Jézabel et de Mamy Wata, tout droit sur moi. Je dénonce tout contrat, tout mariage occulte qui me lierait à vous. Par la Puissance de libération du Sang de Jésus, je divorce d’avec vous, je me délie, je romps définitivement toute relation avec vous. Je n’aime pas, je rejette toute action pratique, ou tout contact que vous m’imposez sur mes parties sexuelles en rêve ou à l’état de veille.

Au Nom Jésus, je prends autorité sur vous esprits impurs qui violez mon intimité sexuelle, bloquez mon mariage, me rendez stérile ou perturbez l’intimité de mon couple. Je repousse toutes les pratiques impures que vous m’imposez : prostitution, adultère, alcoolisme, idolâtrie de l’argent et du sexe.

Par le Christ qui « s’est fait malédiction pour moi sur la croix » (Ga 3, 13), je brise toute consécration occulte, tout maléfice ou envoûtement qui pèse sur moi, tout lien ou oppression satanique. Asmodée, esprit de la reine Jézabel, esprit de Mamy Wata ou de Dalila ou tout autre esprit incube ou succube (dire si possible le nom des divinités ou « vôdoun » auxquels on a été consacré), que le Sang de l’Agneau de Dieu vous remplisse d’effroi et vous éloigne de moi! Et que Son sang casse toute emprise que vous avez sur moi. Jésus de Nazareth vous chasse et vous commande, et en son Nom, moi aussi je vous commande : allez-vous en au pied de la croix de Jésus afin qu’il dispose de vous comme Il veut et ne revenez plus m’oppresser dans mes parties intimes, dans mon corps et dans ma vie, car au Nom de Jésus, vous êtes vaincus. Vous n’avez plus aucun pouvoir sur moi. Jésus m’a sauvé(e) et m’a donné la victoire sur vous.

Que l’Esprit Saint, l’Esprit de bénédiction et de puissance tombe sur moi! Que le Sang de Jésus-Christ me garde dans la liberté des enfants de Dieu!

Jésus miséricordieux, Jésus vainqueur, j'ai confiance en toi et je proclame ma totale délivrance. Merci Seigneur. Amen.

*

Pour écouter cette prière sur ma chaîne YouTube :

https://www.youtube.com/watch?v=Vdv9ovsPXPY&list=PLHDXCDxEU7jW8yY99qLqmDbzuSKU_3P_f&index=16

*

Chers visiteurs, chers amis,

Je viens d'instaurer une "Good Newsletter" mensuelle moyennant un don minimum de 11 euros par an. Le but est bien-sûr de diffuser la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, mais aussi d'envisager dans les années à venir la fondation d'un petit centre d'accueil pour les personnes en mal de guérison et de délivrance. J'y songe depuis longtemps déjà. Le témoignage de l'un d'entre vous vient finalement de me pousser en ce 2 mars 2018 à solliciter votre aide par la prière et par des dons. Voici ce que cette personne m'a écrit : "Quand je pense que nous avions invité dans notre groupe de prière en 2004 le prêtre exorciste du diocèse... et qu'il nous avait dit qu'il renvoyait systématiquement les gens vers des psychanalistes ! Il est vrai que ce pauvre prêtre avait bien l'air d'être très troublé lui-même et aurait eu besoin d'un psy ! Cela a été un scandale pour nous (groupe de prière) et avons cherché à parler à l'évêque de [...] Il n'y a pas eu de suite à notre démarche." Ce témoignage n'est hélas pas le seul. J'en ai reçu d'autres du même genre émanant de divers diocèses de France...

Comptant sur votre prière et votre soutien financier, je vous bénis de tout coeur en demandant au Seigneur de vous combler de grâces matérielles, corporelles et spirituelles.

Entrez votre e-mail ci-dessous pour vous inscrire à la Good Newsletter
moyennant un don minimum de 11 euros par an