LE CHAPELET DE SAINT BENOÎT CONTRE L'ALCOOLISME

Saint Benoît de Nursie († 547) est connu entre autre comme le saint patron des exorcistes. Il est  recommandé de réciter spécialement le chapelet dit "de saint Benoît" – inventé par un moine-prêtre bénédictin – pour se débarrasser du DÉMON DE L'IVROGNERIE. Sa récitation fait allusion aux lettres S. M. Q. L. I. V. B. qui sont gravées sur la médaille de saint Benoît et qui sont les initiales des mots latins suivants adressés au diable : Sunt Mala Quae Libas, Ipse Venena Bibas : Les breuvages que tu offres, c'est le mal ! Bois toi-même tes poisons !

Sur la médaille de saint Benoît, qui remplace ici la croix traditionnelle, on dit le Credo ; sur le premier grain 1 Notre Père, sur chacun des trois grains suivants 1 Je vous salue Marie, série que l'on conclut par 1 Gloire au Père.

Sur les gros grains qui ouvrent chacune des cinq dizaines, on dit : "Que l'Eau qui a jailli du Coeur Sacré de Jésus-Christ, mon Sauveur et mon Dieu, soit désormais la seule boisson qui me fasse envie ! Qu'elle vienne laver mon sang, purifier mon foie, et étancher toute soif en moi. Amen !"

Sur les grains des dizaines, on dit : "Arrière Satan, ne me propose plus jamais tes mauvais désirs d'ivresse : les breuvages que tu offres, c'est le mal ! Bois toi-même tes poisons ! (Démon de l'ivrognerie, au Nom de Jésus-Christ, je te chasse !)*"

---------------------

* Cette injonction entre parenthèses ne figure pas dans le texte original. Elle est simplement suggérée par l'auteur de ce site.