CORDON DE SAINTE PHILOMÈNE

La dévotion au cordon de sainte Philomène résulte de la gratitude des fidèles envers celle que le Pape Grégoire XVI appelait "la Thaumaturge du XIXe siècle". Son usage fut approuvé le 15 décembre 1883 par le Pape Léon XIII. Le Saint Curé d'Ars, qui avait maintes fois éprouvé l'aide puissante de sainte Philomène, encourageait le port de ce cordon. En effet, cette pieuse dévotion constitue une aide puissante, non seulement pour recevoir des grâces de guérison corporelle, mais elle est aussi une protection et une défense contre les esprits impurs.

Le cordon de sainte Philomène se compose de fils blanc et rouge en coton ou en laine et comporte deux noeuds à l'une de ses extrémités pour rappeler la virginité et le martyre de la sainte. Après qu'il a été béni par un prêtre, il se porte habituellement sous les vêtements comme une ceinture. Les personnes qui en usent doivent réciter chaque jour la prière suivante :

Ô sainte Philomène, Vierge et Martyr, priez pour nous, afin que, par votre puissante intercession, nous puissions recevoir la pureté de l'esprit et du coeur qui mène à l'amour parfait de Dieu. Amen.

Cordon de sainte Philomène

BÉNÉDICTION  DU CORDON DE SAINTE PHILOMÈNE

V. Notre secours est dans le Nom du Seigneur.
R. Qui a fait le ciel et la terre.

V. Le Seigneur soit avec vous.
R. Et avec votre esprit.

Prions

Seigneur Jésus Christ, nous te prions de bénir  ce cordon afin que la personne qui le portera, placée sous la protection de sainte Philomène, mérite d'être à l'abri de tout danger et de recevoir la santé de l'âme et du corps. Toi qui vis et règnes dans les siècles des siècles. R. Amen.

Le prêtre asperge le cordon d'eau bénite.

***

Chers visiteurs, chers amis,

Je viens d'instaurer une "Good Newsletter" mensuelle moyennant un don minimum de 11 euros par an. Le but est bien-sûr de diffuser la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, mais aussi d'envisager dans les années à venir la fondation d'un petit centre d'accueil pour les personnes en mal de guérison et de délivrance. J'y songe depuis longtemps déjà. Le témoignage de l'un d'entre vous vient finalement de me pousser en ce 2 mars 2018 à solliciter votre aide par la prière et par des dons. Voici ce que cette personne m'a écrit : "Quand je pense que nous avions invité dans notre groupe de prière en 2004 le prêtre exorciste du diocèse... et qu'il nous avait dit qu'il renvoyait systématiquement les gens vers des psychanalistes ! Il est vrai que ce pauvre prêtre avait bien l'air d'être très troublé lui-même et aurait eu besoin d'un psy ! Cela a été un scandale pour nous (groupe de prière) et avons cherché à parler à l'évêque de [...] Il n'y a pas eu de suite à notre démarche." Ce témoignage n'est hélas pas le seul. J'en ai reçu d'autres du même genre émanant de divers diocèses de France...

Comptant sur votre prière et votre soutien financier, je vous bénis de tout coeur en demandant au Seigneur de vous combler de grâces matérielles, corporelles et spirituelles.

Entrez votre e-mail ci-dessous pour vous inscrire à la Good Newsletter
moyennant un don minimum de 11 euros par an